Fêtes de fin d’année : bien s'y préparer !

Fêtes de fin d’année : bien s'y préparer !

Voici quelques conseils pour se préparer aux réveillons pour que les lendemains de fêtes chantent toujours aussi bien.

Elles arrivent à grand pas …  les fêtes de fin d’année bien sûr !

Peut-être un peu plus intimistes que les années précédentes, à cause du COVID, mais si vous avez décidé de faire la fête, n’hésitez pas à vous faire plaisir.
PLAISIR, le maître mot pour se sentir bien : se faire plaisir, prendre du plaisir, faire plaisir …

Voici quelques conseils pour que les lendemains chantent toujours aussi bien.

Gourmands et gourmets mettons toutes les chances de notre côté pour ne rien regretter. Les excès –ou tout simplement une alimentation plus copieuse, plus calorique que d’habitude- peuvent faire mal : mal au ventre, ballonnements, nausées … tout ce qui chez tout un chacun peut être très désagréable mais aussi très douloureux pour les personnes porteuses d’une stomie digestive.

AVANT VOTRE DINER DE FÊTE 

Donc dès maintenant, un indispensable : le SPORT. Et oui, tisanes détox, adapter son alimentation, c’est bien mais ce n’est pas suffisant. Même une demi-heure de marche rapide par jour par exemple (ce que préconise le Programme National Nutrition-Santé du Ministère des Solidarités et de la Santé) peut nous permettre d’être en meilleure forme et en meilleure condition pour passer ces deux soirées festives qui peuvent vite devenir gargantuesques.

Pensez également à bien vous HYDRATER régulièrement tout au long de la journée pour bien éliminer les toxines et faciliter la digestion. Ceci, avant-pendant-après les fêtes … boire de l’eau bien sûr !

S’ ALIMENTER NORMALEMENT, sans sauter de repas en prévision de vos diners de fête. Oui vous risquer de manger plus, différemment de votre quotidien et vous voulez compenser ces calories supplémentaires. Mais sauter un ou plusieurs repas avant aura des effets négatifs : votre organisme va être « privé » et va stocker, donc prise de poids supplémentaire ; au cours du diner, vous risquez d’avoir mal au ventre. Aussi, privilégiez des repas légers à base d’aliments sains et drainants qui favorisent le transit intestinal  tels que poireaux, endives, courgettes, haricots verts …  Un goûter (une pomme par exemple) le jour même vous évitera aussi le petit creux qui pourrait vous obliger à vous ruer sur les gâteaux apéritifs le soir venu !

N’oubliez pas, surtout si vous avez des troubles digestifs, mangez dans le calme et lentement pour favoriser une bonne digestion.

VOTRE DINER DE FÊTE

Le maître mot : faites-vous plaisir !

Choisissez une belle tenue de fête, dans laquelle vous vous sentez bien, qui vous mettra en conditions pour vous sentir bien dans vos baskets (c’est mode) et vous profiterez bien mieux de votre soirée.

Abordez votre diner avec sérénité : rien ne vous oblige. Aussi ne manger, ne buver que ce qui vous fait plaisir, ne vous forcer pas pour faire comme tout le monde, pour faire plaisir à vos hôtes éventuels. Si c’est possible conserver un certain équilibre entre les quantités, le nombre de plats et leur composition. A vous de composer le contenu de votre assiette en fonction de vos habitudes et expériences alimentaires, surtout si vous êtes stomisés digestifs.

Votre estomac vous parle ; écoutez-le !

Si vous avez des troubles digestifs, n’oubliez pas que les produits gras, les sauces et fritures ainsi que certains fruits tels que raisins, figues, pruneaux, nombreux sur les tables de fêtes, fluidifient le transit. Si vous êtes porteur d’une stomie digestive, retrouvez ci-dessous un classement des aliments qui fluidifient ou ralentissent le transit.

Vous allez diner … et vous allez aussi boire. C’est la fête ! mais attention aux alcools (à consommer avec modération) … qui provoquent des sécrétions de sucs gastriques et rendent acide le contenu de l’estomac. Les eaux pétillantes réduisent cette acidité, mais n’en abusez pas non plus elles contiennent du gaz. Evitez les mélanges, préférez une coupe de Champagne, c'est festif et elle fera moins mal si c'est un bon cru.

Si le diner vous parait trop long, n’hésitez pas à sortir de table ce qui aura également pour effet d’améliorer le processus de digestion.

 

LES LENDEMAINS DE FETE

Après les repas de fête, le corps sera à satiété et ne réclamera pas.


Aussi privilégiez de faire de l’exercice, mangez léger, et buvez beaucoup pour éliminer les toxines : eau, tisanes favorisant la digestion avant de se coucher ... 

Vous êtes porteur d’une stomie digestive 

En général, une stomie digestive n'impose aucun régime alimentaire particulier, sauf s'il existe une pathologie sous-jacente. Cependant, certains aliments et certaines boissons ont une influence sur le transit et peuvent impacter votre débit de selles.  
Les personnes porteuses d'une iléostomie ont en général un débit de selles élevé : la consommation d'aliments ralentisseurs de transit permet de réduire le flux. Au contraire, les aliments et boissons qui fluidifient le transit doivent être consommés avec modération.

Les aliments qui fluidifient le transit 

Les aliments qui fluidifient le transit : Sauces et fritures, céréales complètes et dérivés (son, farine complète, pain complet), graines de lin, légumes secs (haricots blancs, lentilles), légumes verts (choux, épinards, salade, oseille...), fruits frais (melons, oranges, prunes, raisin, figues...) et secs (pruneaux), crèmes glacées, rhubarbe... Les alcools, boissons trop fraîches, jus de fruits frais, cafés et thés forts, les bouillons et le lait entier sont susceptibles de fluidifier le transit.

Les aliments qui ralentissent le transit 

Bananes, noix de coco, myrtilles, raisins secs, betterave et carottes cuites, céleri, féculents (maïs, pommes de terre, riz, pâtes, pain blanc, tapioca), arachides (amandes, noix, noisettes), cacao, chocolat, fromages, gelée de pommes et de coings... Attention ! Le vin rouge a tendance à constiper.

Les équipes Référence Santé vous souhaitent de passer d’excellentes fêtes de fin d’année !
Joyeuses, gourmandes, en famille ou entre amis, en amoureux … Les plus belles possibles !