événements du mois de septembre 2021

Septembre en Or : les cancers pédiatriques


Septembre en or !
Mois international des cancers de l'enfant

Le concept « Septembre en Or » a été initié aux Etats-Unis par Childhood Cancer International, organisation qui fédère différentes associations de parents au niveau international, dont l’UNAPECLE (Union des Associations de Parents d’Enfants atteints de Cancer ou Leucémie).

 

1 mois de mobilisation générale, de sensibilisation, de soutien aux malades et aux familles afin que ces chiffres diminuent et disparaissent un jour et que les cancers des enfants ne soient qu'un lointain souvenir. En attentand, restons mobilisés !

Les cancers de l'enfant et de l'adolescent diffèrent de ceux de l'adulte et plus de 60 types de cancers différents sont recencés (leucémie 28 % ; tumeurs du système nerveux central 25 % ; lymphômes ou cancer du système lymphatique 11 % ....) (source : Institut National du Cancer). C'est la raison pour laquelle la recherche est spécifique et nécessite des moyens et des actions distinctes. 

De nombreuses actions auront lieu tout le mois de septembre en France, notamment dans les centres hospitaliers, cliniques .... mais également dans les enseignes commerciales qui soutiennent cette grande cause sur un plan local ou national.

Pour tous les enfants aujourd'hui et demain, il faut que la recherche avance vite !

Alors ouvez l'oeil, soutenez, participez à cette grande cause.

Un programme d'envergure : PEDIAC

Ce programme, porté par l'INSERM, est prévu pour une durée de 4 ans. Il est constitué d'un consortium pluridisciplinaire réunissant 11 équipes françaises issues de 8 instituts nationaux.
Son objectif  : renforcer la recherche et étudier les origines et les causes de ces cancers de l'enfant.
Ce programme prévoit une forte implication des associations de patients et des familles.

Pour en savoir plus, cliquez ici : https://programme-pediac.com/description/

19 septembre : Journée Européenne de la Prostate

19 septembre 2021 :
journée européenne de la prostate

Journée organisée par l'EAU (European Association of Urology),  elle permet de sensibiliser les hommes sur l'importance d'un dépistage, voire d'un dépistage précoce pour les hommes ayant des antécédants familiaux de cancer de la prostate. Cette journée permet également de mieux faire connaître les méthodes de détection ainsi que les nouveaux traîtements.

Rappelons que le cancer de la prostate est l'un des premiers cancers chez l'homme (avant celui des poumons). Le nombre de personnes atteintes ne cesse d'augmenter : il s'agit de la 3e cause de décès chez l'homme en Europe.

Selon l'EAU, plus de 2 millions d'hommes vivent actuellement avec un cancer de la prostate en Europe et 92 000 en meurent chaque année.

  • 1 homme sur 9 déclarera un cancer de la prostate au cours de sa vie
  • dans 3/4 des cas, ce cancer est détecté en moyenne vers 70 ans
  • 1/3 des hommes atteints d'une forme clinique (avec symptômes) en décèderont

Donc, le maître mot : DEPISTAGE.
C'est important, le dépistage permet de sauver des vies, d'anticiper des traîtements !
Monsieur, en fonction de votre âge et de vos antécédants familiaux, votre médecin traitant vous le proposera. Alors ne dites pas, "on verra ça plus tard", "non pas aujourd'hui" et si vous rajoutez "une autre fois", tenez cette promesse car votre santé, votre vie en dépendent !

En quoi consiste le dépistage du cancer de la prostate ?

  • un toucher rectal pour évaluer le volume et la consistance de la prostate ; et oui, cet examen vous rebute mais il faudra le faire et c'est tellement important ;
  • un dosage de l'antigène PSA (Prostate Specific Antigen)

Le dépistage par dosage du PSA en 2 mots :

La valeur du taux de l'antigène PSA augmente dans le sang en cas d'hypertrophie de la prostate (croissance importante) ou de prostatite aigüe (inflammation de la prostate, le plus souvent d'origine infectieuse), et varie dans le temps en cas de cancer de la prostate.
Le dosage se fait par analyses sanguines sur prescription médicale.
L'interprétation des résultats obtenus pourra donner lieu à une biopsie (prélèvement d'un fragment en vue d'analyses).

 

L'ensemble de ces examens permettra une prise de décision quant au choix ou non d'un traîtement médicamenteux ou chirurgical.

Lien utile :
https://uroweb.org/:~:text=The%20EAU%20brings%20together%20the%20voices%20of%20medical,the%20best%20specialists%20in%20the%20field%20of%20urology.