Conseils pour garder une peau saine avec une stomie

Les bons réflexes pour garder une peau saine avec une stomie 

Voici quelques bons réflexes à adopter pour protéger votre peau autour d’une stomie. 

En effet, surveiller et protéger votre peau vous permettront d’éviter que des problèmes d’altération ne s’aggravent occasionnant un inconfort et des problématiques d’appareillage.

La stomie n’est pas une plaie, c’est de la muqueuse intestinale abouchée à la peau. 

Elle n’est pas stérile et ne nécessite que des soins d’hygiène simples et courants. 

Pour effectuer les soins, il faut choisir un moment « calme » pour effectuer les soins d’hygiène et changer l’appareillage.

Retrait de votre matériel: 

Enlevez l’appareil usagé en décollant précautionneusement la partie adhésive du support de haut en bas. En même temps, maintenez légèrement la peau avec votre seconde main.

Il ne faut surtout pas que vous tirez directement sur la poche de peur de léser ou agresser votre peau. 

Si vous utilisez une poche vidable ou vidangeable, n’hésitez pas à la vider avant son retrait. 

N’attendez jamais que votre stomie vous dérange ou vous brûle pour changer votre appareil. 

Contrôle après retrait de votre matériel :

Après le retrait de votre matériel, il est important de vérifier votre support. En effet, si celui-ci est « abîmé » ou s’il a d’éventuelles traces de selles ou d’urine (typologie de stomie) cela veut dire que votre support n’est pas adapté ou qu’il est mal positionné. 

N’hésitez donc pas à en parler à un professionnel de santé afin de trouver une solution qui vous sera adaptée.

Le contrôle de votre peau est également important.

Les soins d’hygiène : 

Toilette en prenant un bain ou une douche :

N’ayez pas peur de la toilette : bains et douches ne posent aucun souci. Les appareillages de stomie sont étanches. Vous pouvez prendre un bain ou une douche avec ou sans poche de recueil. Il est possible que la stomie fonctionne à ce moment-là mais, une fois que vous aurez trouvez votre rythme, vous saurez à quel moment de la journée vous pourrez vous doucher en toute sécurité sans votre poche.  Le plus simple reste de faire sa toilette juste avant de manger, à jeun, au réveil. Comme cela, il n’y a pas de risque d’écoulement. Vous pourrez ainsi ôter la poche et le socle afin de laisser respirer votre peau. Évitez d’utiliser des sels de bain ou des crèmes qui pourraient empêcher la poche d’adhérer à la peau. 

Utilisez un savon doux, sans alcool et sans parfum afin d’éviter les irritations locales. Pour vous sécher, tamponnez votre stomie délicatement, ne la frottez pas. Enlevez toute trace d’humidité avant de replacer votre poche.

Toilette au lavabo :

Il faut tout d’abord réunir tout le matériel nécessaire : poche, mouchoirs en papier ou compresses non-stériles, gants, sac en plastique ou poubelle… L’utilisation d’un savon neutre type savon de Marseille est possible uniquement si le rinçage est adéquat.

  • Au préalable : se laver les mains.
  • Vider la poche de recueil 
  • D’une main, maintenez la peau ; de l’autre, décoller la poche doucement
  • Jeter la poche dans un sac-poubelle
  • Laver la stomie et la peau péristomiale à l’eau du robinet et éventuellement au savon de Marseille
  • Rincer
  • Bien sécher la peau péristomiale en tamponnant avec précaution (ne pas la frotter) avec : compresses, mouchoirs en papier ou gant réservé à cet usage.
  • Éviter le sèche-cheveux qui pourrait provoquer des brûlures
  • Ne jamais utiliser de produits agressifs pour la peau 
  •  Coupez ou tondez les poils autour de la stomie si besoin, mais ne les rasez pas et n’utiliser pas de crème dépilatoire. (Cela provoquerait une irritation cutanée ainsi que les crèmes épilatoires)
  • Appliquer la nouvelle poche 
  • Après les soins, se laver les mains.

Mise en place de votre matériel : 

Afin d’assurer l’adhésion du support, votre peau doit être propre et absolument sèche.  Évitez également l’utilisation de produits irritants ou desséchants tel que les produits à base d’alcool, d’éther, de parfum… pour nettoyer votre stomie et votre peau, une eau claire avec un mouchoir ou tissus suffira.  La mise en place de votre support à découper doit suivre la forme de votre stomie et être entre 1 et 2 mm de la stomie.

  • Si vous êtes sujet à des fuites ou irritations cutanées dû à votre appareillage n’hésitez pas à utiliser des protecteurs cutanés tels que : pâtes protectrices, poudres, spray, anneaux…
  • Si votre peau présente des rougeurs ou des lésions, n’hésitez pas à en parler à votre infirmière libérale, votre stomathérapeute ou à une infirmière conseil de chez Référence Santé