Ma Liste Voyage

Ma liste voyage avec des troubles urinaires

Tous les déplacements, séjours, voyages sont possibles et ne posent pas de problèmes particuliers. Quelques précautions doivent être prises pour que vous puissiez bien en profiter et que votre séjour soit le plus serein et agréable possible.

Avant de partir : 

Quel que soit votre destination, en France ou à l’étranger, conservez avec vous les références de votre matériel médical (nom du produit, nom du laboratoire fabriquant, références…). Le plus simple est d’avoir toujours sur vous une copie de votre ordonnance.

Vous partez en Europe ?

Pensez à demander votre Carte Européenne d’Assurance Maladie. Elle vous permettra de bénéficier d’une prise en charge des soins médicaux  survenus à l’occasion de votre séjour.

Vous partez à l’étranger ?

Emportez le matériel nécessaire pour la durée de votre séjour (prévoir largement).

  • Si vous partez moins d’un mois, Référence Santé vous aura livré votre matériel pour le mois ; prévoyez un rendez-vous téléphonique à votre retour afin de renouveler votre matériel.
  • Si vous partez plus d’un mois et ce jusqu’à 3 mois, votre ordonnance doit préciser la délivrance pour x mois (2 ou 3 mois) en 1 seule fois suite au départ  en (nommer le pays) et joindre une attestation sur l’honneur ;
  • Si si vous partez plus de 3 mois, votre ordonnance doit préciser la délivrance en 1 seule fois pour la durée de votre séjour (préciser le nombre de mois) suite à votre départ en (nommer le pays) et  joindre l’ accord écrit du médecin conseil de l’assurance maladie. 

Que vous utilisiez des sondes urinaires pour vider votre vessie ou des étuis péniens avec poches de recueil urinaire … Ayez toujours suffisamment de matériel de rechange sur vous pour passer une journée sans risque : durant la période estivale, l’attente dans les gares ou les aéroports peut être augmentée et donc prolonger votre temps de transport. De même, prévoyez des lingettes pH neutre pour votre toilette intime si vous vous retrouvez sans point d’eau à proximité.

 

Entre chez vous et l’aéroport ou la gare : 

Si vous portez des poches de recueil urinaire, vous pouvez vider votre poche avant de passer au poste de contrôle de l’aéroport ou de la gare. Cela vous permettra d’être plus serein pendant le contrôle douanier.

Si vous portez une poche de recueil urinaire, n’hésitez pas à avertir les douaniers. Avant votre fouille ou votre passage dans le scanner corporel pensez à leur expliquer que vous portez une poche urinaire fixée sur la jambe, afin  de ne pas les surprendre. Si jamais il est compliqué pour vous de vous exprimer dans la langue du pays, demandez à votre médecin une attestation en français et en anglais que vous pourrez présenter au contrôle.

Conseil : N’hésitez pas également à vous hydrater pour éviter toute déshydratation.

Sur place : 

Comme pour tout voyageur, surveillez votre alimentation (attention aux crudités et fruits lavés à l’eau du robinet) et la qualité de l’eau que vous consommez (privilégiez l’eau minérale). La diarrhée vous provoquerait une déshydratation peu recommandée pour le bon fonctionnement de votre appareil urinaire avec un risque infectieux possible. Aussi, vous pouvez prévoir d’emporter des médicaments contre la diarrhée. Parlez-en avec votre médecin au moment de la préparation de votre voyage.

Vous vous rendez sous le soleil des tropiques ? 

En cas de grosse chaleur, n’oubliez pas de boire 2 litres par jour afin d’éviter la déshydratation.

Si les températures sont très élevées dans le pays de votre destination, vous pouvez utiliser un sac isotherme pour conserver votre matériel (la chaleur peut modifier l’adhésivité de certains produits ou liquéfier certains lubrifiants pour les sondes ; n’hésitez pas à consulter la notice du fabricant figurant dans les boîtes de vos produits).

Vous prévoyez de vous baigner à la mer ou à la piscine

 Surtout n’arrêtez pas les boissons par peur des fuites urinaires ! Continuez de vous hydrater, c’est indispensable pour le fonctionnement de vos reins.

 La solution la plus évidente est de prendre le temps de faire ses besoins avant d’aller dans l’eau. Cela peut vous aider à limiter le risque de fuites.

Conseil : Une source d'angoisse pour les personnes incontinente, c'est la peur de se mettre en maillot de bain (peur du regard des autres, peur que la protection dépasse du maillot …). Il existe des solutions : un dispositif intra-vaginal pour les femmes ; un maillot de bain adéquat à porter avec ou sans protection (ces maillots sont entièrement étanches) …

Toutes les équipes Référence Santé vous souhaitent de passer un bon séjour !